En pratique

En pratique, des gouttes sont prescrites avant le laser pour limiter l'inflammation et le pic pressionnel que peut provoquer celle-ci.

Après instillation d'une goutte d'anesthésique dans l'œil, un verre est posé sur la cornée. Il permet de focaliser les impacts Laser sur le trabéculum.

Dans la trabéculoplastie à l'argon, les impacts sont petits (50µ), et peuvent provoquer une sensation d'échauffement.
Dans la trabéculoplastie sélective ils sont grands (400µ) et strictement indolores.

Dans de rares cas, une inflammation importante de l'œil se produit, très rarement dangereuse.

 

 

Feuille d'information

Une feuille d'information rédigée par la Société Française d'Ophtalmologie détaille le principe, la réalisation et les risques des trabéculoplasties. Elle peut être lue et téléchargée ici : Feuille d'information sur les trabéculoplastiespdf .

La trabéculoplastie au laser argon

.

On a longtemps parlé de trabéculorétraction car on pensait que le mode d'action était un étirement des mailles du trabéculum. Cet étirement permettait à l'humeur aqueuse de sortir plus facilement de l'œil.

On sait maintenant que le mode d'action passe par le déclenchement d'une réaction immunologique responsable d'une amélioration de la perméabilité du trabéculum.

La tabéculoplastie au laser argon provoque un échauffement au niveau des impacts, mais cet effet thermique se propage au voisinage des impacts. Les lésions induites sont telles qu'un retraitement (l'application de nouveaux impacts au même endroit) est impossible.

L'efficacité est variable, notamment selon le degré de pigmentation de l'angle irido-cornéen. Et même en cas de succés, l'effet diminue souvent avec les années.

La trabéculoplastie sélective

 

Le laser utilisé (YAG déclenché à fréquence doublée) produit une lumière sélectivement absorbée par des cellules particulières présentes dans le trabéculum: les cellules pigmentées. Les temps extrêmemement courts utilisés (quelques nanosecondes), font que l'énergie absorbée par ces cellulues n'a pas le temps de se dissiper alentour. L'échauffement des cellules est tellement rapide qu'il provoque une vaporisation explosive (photothermolyse). Ces destructions déclenchent une réaction immunologique particulière, responsable d'une augmentation de la perméabilité du trabéculum.

Les résultats à court terme et à long terme sont comparables à ceux de la trabéculoplastie à laser argon.
L'avantage de la trabéculoplastie sélective est son caractère moins délétère, qui permet d'effectuer des re-traitements éventuels, en cas d'affaiblissement progressif de l'efficacité pressionnelle.

EllexSLTImage

Quelle est la différence entre angle ouvert et angle fermé?

voir Questions-Réponses

 

Que faut-il savoir avant de passer un champ visuel?

voir Conseils pratiques

 

Qu'est-ce que le trabéculum?

voir Glossaire

Trabéculoplastie sélective et trabéculoplastie au laser argon

EllexSLTImage1
Glaucome, Traitement, Paris, Jacques Laloum
Traitement, Glaucome, Paris
Traitement, Glaucome, Paris