Nous décrivons ici les mécanismes responsables des glaucomes par fermeture primitive de l'angle. Ces fermetures de l'angle irido-cornéen, liées à la seule forme de l'œil, s'opposent aux fermetures secondaires à une autre affection, comme dans le glaucome néo-vasculaire.

 

1. Fermeture de l'angle par bloc pupillaire

Au niveau de la pupille le bord de l'iris est posé sur le cristallin et freine le passage du liquide.
Il existe chez presque tout le monde une différence de pression de part et d'autre de l'iris, liée à cette résistance au passage de l'humeur aqueuse. La différence de pression provoque un bombement de l'iris en avant.
Le cristallin gonfle avec l'âge, poussant la pupille en avant. Cela accentue le bombement de l'iris. Quand l'œil est petit, la périphérie de l'iris vient alors s'apposer contre le trabéculum et empêcher ainsi l'humeur aqueuse de sortir de l'œil.

2. Fermeture de l'angle par iris-plateau

En plus du bombement de l'iris par le mécanisme précédent, il s'ajoute dans l'iris-plateau une configuration anatomique particulière : la racine de l'iris est poussée par les procès ciliaires contre le trabéculum.

3. Glaucome phakomorphique

Le cristallin double de volume avec l'âge, et son rôle est central dans toutes les fermetures primitives de l'angle.
On réserve le terme de glaucome phakomorphique aux glaucomes provoqués par une modification brutale du volume cristallinien.

4. Effet de l'iridotomie au Laser

En cas de bloc pupillaire pur,

Le laser crée un petit trou en périphérie de l'iris. Le trou supprime la différence de pression de part et d'autre de l'iris et supprime ainsi le bombement. (Passer la souris sur la première image)

En cas de cristallin volumineux bombant en avant

L'iris peut, raison de ce facteur cristallinien, rester plaqué contre le trabéculum. Une phako-exérèse est alors parfois nécessaire.

En cas d'iris-plateau,

- soit la suppression du bombement de l'iris par l'iridotomie suffit à libérer le trabéculum, et on s'arrête là (on parle alors de "configuration iris-plateau").

- soit l'iris reste quand-même apposé contre le trabéculum : on parle alors d'un syndrome iris plateau. Un traitement supplémentaire est nécessaire : il faut amincir l'iris pour libérer le trabéculum. Pour amincir la périphérie de l'iris on utilise un collyre (la pilocarpine à très faible dose), ou bien un autre type de laser (laser Argon) qui en chauffant l'iris provoque son amincissement : voir iridoplastie.

Quand le traitement de la fermeture est pratiqué très tôt, il peut suffire à éviter le glaucome. Quand le traitement de la fermeture est pratiquée au stade de glaucome, il doit s'accompagner d'un traitement du glaucome car le trabéculum, même s'il n'est plus obstrué par l'iris, n'a plus une preméabilité normale.

Mécanismes des fermetures primitives de l'angle

Flèche cristallinienne avant


Facteur cristallinien:
Le cristallin bombe en avant. La flèche cristallinienne est très élevée. En mydriase, l'iris vient s'apposer contre le trabéculum: l'angle se ferme et la pression intra-oculaire augmente.
Une phako-exérèse est nécessaire.

L'iridotomie supprime le gradient de
AnimationIP
Irisplateau
Syndrome iris plateau : Irisplateau
Flèche cristallinienne vue à l'OCT Visante. Glaucome Paris

Facteur cristallinien:
Le cristallin bombe en avant. La flèche cristallinienne est très élevée. En mydriase, l'iris vient s'apposer contre le trabéculum: l'angle se ferme et la pression intra-oculaire augmente.
Une phako-exérèse est nécessaire.

Irisplateau1
Syndrome iris plateau :
L'iridotomie supprime le gradient de
AnimationIP1
Glaucome, Traitement, Paris, Jacques Laloum
Traitement, Glaucome, Paris
Traitement, Glaucome, Paris