Dans les glaucomes à pression normale, la tête du nerf optique est souvent entourée d'une couronne où la rétine est atrophiée.

glaucome à pression normale, glaucome Paris

Comprendre

C'est un glaucome primitif à angle ouvert caractérisé par une pression intra-oculaire strictement normale. Les chiffres de pression sont normaux même en tenant compte de l'épaisseur de la cornée (voir pachymétrie).

Tout se passe comme si la tête du nerf optique était trop fragile pour supporter une pression intra-oculaire même normale.

Ces glaucomes à pression normale présentent certaines particularités :

Diagnostic

- Leur diagnostic est difficile car on peut facilement les confondre avec d'autres maladies, d'où la pratique de certains examens complémentaires faits presque systématiquement.

Facteurs d'aggravation

Les facteurs qui favorisent leur aggravation sont en partie vasculaires : migraines, pression ARTERIELLE trop basse, notamment la nuit. Ils réclament donc une hygiène de vie spécifique :

- ne pas fumer, encore plus que pour les autres glaucomes,

- ne pas manger trop fade.

Un autre facteur de risque peut être recherché: une respiration nocturne anormale : le syndrome d'apnée du sommeil.

Evolution

Elle est généralement plus lente que pour les glaucomes à pression élevée, mais des évolutions rapides sont possibles, nécessitant un traitement chirurgical.

Glaucome à pression normale

Le glaucome peut-il guérir?

voir Questions-Réponses

 

Faut-il mettre les gouttes avant de consulter?

voir Conseils pratiques

 

Qu'est-ce que la tache aveugle?

voir Dictionnaire

Dans les glaucomes à pression normale, la tête du nerf optique est souvent entourée d'une couronne où la rétine est atrophiée.

glaucome à pression normale, glaucome paris, opération glaucome

Glaucome, Traitement, Paris, Jacques Laloum
Traitement, Glaucome, Paris

 

Actualités du Glaucome

Mai 2017

 

 

Une nouvelle méthode pour détecter l'apoptose des cellules ganglionnaires

Les cellules ganglionnaires conduisent l'information visuelle de la rétine au cerveau. Leur réunion avant la sortie de l'œil constitue la tête du nerf optique. Le glaucome provoque un suicide programmé de ces cellules : leur apoptose. Des chercheurs anglais ont mis au point une méthode de détection des cellules en train de subir ce processus. Il s'agit d'un marqueur fluorescent qui se fixe à une protéine membranaire des cellules en apoptose.
lien

 

 

Voir toutes les actualités

Traitement, Glaucome, Paris