GLAUCOMES.FR

Site complet d'information sur le glaucome


OCT dans le glaucome

Principe et résultats

L'OCT mesure par interférométrie l'épaisseur des fibres optiques à une distance fixe de la papille et dans la région maculaire. Il mesure aussi la taille de la papille et de l'excavation papillaire.
Certains appareils permettent enfin de mesurer l’épaisseur de l’anneau neuro-rétinien.

Intérêt de l'OCT pour le diagnostic du glaucome

La comparaison à une banque de données de patients permet de détecter une éventuelle anomalie.
C'est actuellement l'examen de structure de référence.
Il peut montrer une atteinte alors que le champ visuel est encore normal.

Intérêt de l'OCT pour le suivi du glaucome

L'évaluation de la progression devient de plus en plus précise à mesure que progresse la reproductibilité des appareils.
Certains appareils se recalent automatiquement après le premier examen de référence et permettent de déceler des modifications infimes.
Ce diagnostic de progression permet parfois d'affirmer le diagnostic de glaucome de façon précoce, en mettant au jour une modification anormale de la structure du nerf optique.

Limites de l'OCT

L'OCT peut dans certains cas être encore strictement normal alors que le champ visuel est déjà altéré.
De plus, quand le glaucome est évolué, le champ visuel peut montrer plus tôt que ces examens une progression. Cet examen de structure est donc complémentaire du champ visuel et ne saurait se substituer à lui.

L'OCT en pratique

Photo d'un tracé OCT

Le patient pose le menton et appuie le front. L'examen, qui ressemble à une photo, dure quelque secondes

L'appareil prend les mesures en quelques secondes, comme une série de photos : Le patient place le menton sur une mentonnière et cale le front. Il fixe ensuite dans l'appareil une petite lumière qui aide à positionner l'œil. Il faut ensuite rester immobile quelques secondes... et c'est tout!

Exemple d'OCT

Photo d'un tracé OCT

Exemple d'OCT
Les secteurs rouge correspondent indiquent une épaisseur de fibres optiques anormalement faible

Cliquer pour agrandir l'image

Actualités du Glaucome

Octobre 2018
Contre-indication de l'acétazolamide-Diamox® pendant la grossesse

L'agence nationnale de sécurité du médicament (ANSM) vient de promulguer la contre-indication absolue du Diamox® durant le premier trimestre de la grossesse en raison du risque de malformation du fœtus (tératogénicité).
L'ANSM recommande aussi pour cette raison la mise en place d'une information du risque et d'une contraception en cas de traitement par Diamox®.
"Aux 2ème et 3ème trimestres de grossesse, en raison de son indication de traitement d’urgence du glaucome et de l’absence d’alternative plus sûre dans certaines situations, son utilisation est réservée aux situations d’absolue nécessité et requiert la mise en œuvre d’une surveillance particulière".
lien


Voir toutes les actualités

Pression intra-oculaire et pression artérielle ont-elles un rapport entre elles?

voir Questions-Réponses

 
A quelle heure faut-il consulter?

voir Conseils pratiques

 
Qu'appelle-t-on un scotome?

voir Dictionnaire