GLAUCOMES.FR

Site d'information sur le glaucome



GLAUCOMES.FR
Site d'information sur le glaucome

Un nouveau livre destiné aux patients : Le glaucome. Prévenir, dépister et traiter

Ce livre, écrit par l'auteur de ce site, est publié aux éditions Odile Jacob. Il a pour but d'expliquer le glaucome aux patients et à leurs proches. Avec des chapitres généraux sur les mécanismes, les signes, le diagnostic, les traitements et le suivi, mais avec aussi des chapitres consacrés aux différents types de glaucome, il a pour ambition de répondre aux questions que les patients se posent, et de les accompagner dans leur vie de tous les jours.



Ce lien permet d'en lire les 24 premières pages.


Glaucome chronique à angle ouvert

Le plus fréquent des glaucomes

Dans le glaucome chronique à angle ouvert (aussi appelé glaucome primitif à angle ouvert), le trabéculum devient moins perméable : le liquide s’accumule dans l’œil et la pression s’élève. La pression élevée abîme progressivement le nerf optique.
On parle de glaucome "primitif" car il n'existe pas de cause extérieure responsable.
Le glaucome primitif à angle ouvert est de très loin le glaucome le plus fréquent en France.


Schéma d'un œil avec la circulation de l'humeur aqueuse

On voit ici le trajet de l'humeur aqueuse fabriquée par les procés ciliaires. Elle passe devant l'iris puis sort de l'oeil en passant par un filtre appelé trabéculum.
Le trabéculum (en rouge sur le dessin) est situé au fond de l'angle irido-trabéculaire.
Dans le glaucome primitif à angle ouvert, le trabéculum devient moins perméable : le liquide s’accumule dans l’œil et la pression s’élève.

Qui est concerné ?

Certains facteurs augmentent le risque d'être atteint :
- Glaucome chez un parent proche : c'est un élément très important qui commande un dépistage et un suivi régulier. Mais il faut bien distinguer les vrais glaucomes avec atteinte du champ visuel des simples hypertonies : pression intra-oculaire élevée sans glaucome. Ces hypertonies simples sont fréquentes notamment quand l'épaisseur élevée de la cornée fausse la mesure (voir pachymétrie).
- Age : après 45 ans le risque de glaucome double tous les dix ans. Le glaucome est beaucoup plus fréquent après 70 ans qu'avant.
- Origine ethnique : en particulier Afrique noire et Antilles.
Myopie, surtout si elle est importante.
Les autres facteurs de risque sont recherchés par l'examen spécialisé de l'ophtalmologiste. L'ensemble des facteurs de risque est détaillé ici.

Les éléments du diagnostic

Certains éléments peuvent alerter l'ophtalmologiste :
- la mesure de la pression qui est élevée, mais elle varie tout au long de la journée, si bien qu'un patient glaucomateux a une chance sur deux d'avoir une pression normale lors d'un examen.
- l'aspect de la tête du nerf optique en particulier.
En cas de suspicion de glaucome, ou même seulement si les facteurs de risque sont importants, des examens complémentaires sont pratiqués notamment le champ visuel.
Lire la suite ici.

Le traitement

Il est presque toujours médical dans un premier temps (collyres).
La 
trabéculoplastie peut être proposée en deuxième intention, mais aussi parfois en première intention, pour éviter les collyres.
Enfin, si la baisse pressionnelle obtenue est insuffisante et/ou en cas d'aggravation confirmée, la menace visuelle peut imposer le recours à la 
chirurgie.
Lire la suite ici

Actualités du Glaucome

Janvier 2022

Un nouveau traitement: la trabéculoplastie sélective directe

Ce procédé sans contact délivre 120 impacts à travers le limbe, sur le trabéculum en 2 secondes.
Une étude multicentrique randomisée est en cours pour évaluer son efficacité par rapport à la trabéculoplastie sélective classique.

lien


Voir toutes les actualités

Pression intra-oculaire et pression artérielle ont-elles un rapport entre elles?

voir Questions-Réponses

 
A quelle heure faut-il consulter?

voir Conseils pratiques

 
Qu'appelle-t-on un scotome?

voir Dictionnaire

Mise à jour : 15 janvier 2022